ISLAMIC FINANCE QUALIFICATION (IFQ)

ISLAMIC FINANCE QUALIFICATION (IFQ) – Du 20 Au 24 Novembre 2018

I- PRESENTATION

Relativement au programme annuel de formation 2018 baptisé «it’s time to learn islamic finance », et conformément au attente des différents acteurs du secteur bancaire local, le séminaire de formation complet en banque et finance islamique s’est tenu du 20 au 24 Novembre 2018 à Yaoundé.
Il s’est agi de cinq jours de formation intense pour aller au cœur du métier bancaire islamique avec des experts maîtrisant l’environnement socio-économique local.

HASSAN BELIBI NOAH, Directeur général du Cabinet AIFC a remis ça, en faisant encore une fois de plus preuve de sa grande maîtrise du secteur financier de la CEMAC avec des mises à jour sur l’actualité et l’évolution des reformes du secteur financier en cours dans la sous-région et les enjeux du développement des produits financiers islamiques.
ABASS CHERIF, Directeur Général du Cabinet ANNOUR de la Côte d’Ivoire, dans le cadre du partage d’expérience, a présenter les enjeux du développement d’un marché financier islamique en Afrique avec en cas pratique le Sukuk ivoirien.


II- DÉROULEMENT DES ACTIVITÉS

a) Les participants :
L’enthousiasme autour de la finance islamique au Cameroun n’est plus à démontrer. Devenu coutume dans les rencontres relatives à cette nouvelle activité bancaire, ont répondu présent, les principaux acteurs du secteur bancaire camerounais, le régulateur national, les étudiants-chercheurs et des particuliers. Une riche table de 11 personnes autour d’un somptueux buffet intellectuel de six modules avec en dessert un cas pratique sur les lignes et mécanismes de financement de la BID et la SID. Y ont pris part :

  • Une délégation du Ministère des Finances du Cameroun
  • Une délégation du Crédit Foncier du Cameroun
  • Une délégation de NFC Bank
  • Une délégation du Crédit du Sahel
  • Des étudiants et chercheurs

b) Organisation
La formation s’est tenu à Yaoundé – Bastos, en face de l’Institut Supérieur de Management Public du Mardi 20 au Samedi 24 Novembre 2019, de 9h à 18h. Une ambiance de réflexion surpassant celle d’une formation donnant ainsi tout son charme aux échanges aussi enrichissant autant pour les experts que pour les participants. Les modules de formation tournaient autour de :

  • Module 1 : Comprendre la finance islamique
  • Module 2 : Le « Retail banking » islamique
  • Module 3 : Gouvernance et gestion d’actif
  • Module 4 : Gestion des risques bancaires islamiques
  • Module 5 : introduction au marché financier et l’assurance islamiques
  • Module 6 : Procédures de la Banque islamique de développement pour le financement de projets pour le secteur privé et pour le secteur public

III- RECOMMANDATIONS

Au terme de cette enrichissante rencontre, le constat reste celui du manque de connaissance et d’information sur la finance islamique chez les opérateurs locaux. Qu’à cela ne tienne cette formation a une fois de plus fait tache d’huile et reste un pas de plus sur les milliers de kilomètre à parcourir afin d’opérer une réelle appropriation.

Après deux années de sensibilisation, de formation et de communication sur la finance islamique les impressions des participants à cette dernière session de formation pour l’année 2018 rejoignaient les conclusions que nous avons l’habitude d’entendre : la finance islamique est la véritable finance qu’il faut pratiquer.

Les recommandations pour cette fois sont allées dans le sens général de poursuivre la sensibilisation et la formation afin de permettre aux différents opérateurs de proposer des produits financiers islamique authentiques. Assurer un accompagnement et une assistance auprès des opérateurs.

Mener une plaidoirie auprès des autorités afin de faciliter la mise en place d’un cadre réglementaire adéquat et favorable au développement des produits bancaires islamiques.

Le moins qu’on puisse dire c’est qu’il reste du chemin à faire et la réussite ne revient qu’Allah.