RENCONTRE ENTRE AIFC ET HALAL ACREDITATION AGENCY DE TURQUIE

RENCONTRE ENTRE AFRICAN ISLAMIC FINANCE CONSULTING (AIFC) ET HALAL ACREDITATION AGENCY DE TURQUIE JANVIER 2019, YAOUNDÉ

Le 21 janvier 2019, nous avons reçus un mail signé du Conseiller Commercial de l’ambassade de Turquie à Yaoundé, sollicitant la disponibilité du Directeur Général du Cabinet African Islamic Finance Consulting AIFC pour une réunion avec une délégation officielle du Ministère du Commerce de Turquie. L’objet serait la présentation de l’agence d’Accréditation Turque, ses activités et ses projets de collaboration avec l’extérieur. Nous avons répondu par l’affirmative, et retenu la date du 31 janvier pour ladite rencontre.

Dans l’optique de capitaliser cette rencontre dans l’intérêt du Cameroun, nous avons décidé d’associer le CT13 comité officiel pour l’élaboration des normes halal au Cameroun, et comportant plusieurs administrations publiques, privées et associatives dans son organisation, parmi lesquels le point focal de l’ANOR. Les échanges avec le Président du CT13 M. NANA Bachirou ont abouti à une programmation allant dans le même sens.

Comme convenu, nos hôtes sont arrivés à Yaoundé le 30 janvier et la réunion a été confirmée le lendemain 31. Toutefois, à la faveur d’un événement indépendant de notre volonté, la réunion avec le CT13 n’a pas pu se tenir. Un cadre de travail unique était à exploiter, celui des locaux du Cabinet AIFC.


PARTICIPANTS :

Coté Turque :

Chef de délégation : Anil KARACAOGLU, Conseiller Commercial de l’ambassade de Turquie
Membres : ZAFER SOYLU, Président de l’Agence d’Accréditation Halal de Turquie EMRE KIRICIOGLU, Inspecteur Département de la coopération internationale

Coté AIFC :

Chef de délégation : BELIBI NOAH Louis Silvain Hassan
Membres : Equipe AIFC

A PROPOS DE L’AGENCE D’ACCREDITATION HALAL TURQUE HAK

L’AAH est l’unique organe d’accréditation et certification halal de Turquie, ses missions sont les suivantes :

  • Offrir des services d’accréditation et fournir une évolution de la conformité halal ;
  • S’assurer que ces organisations fonctionnent conformément aux normes nationales et internationales ;
  • Assurer l’acceptante internationale de la certification halal délivrée par ces organisations ;
  • Conclure des accords de reconnaissances mutuelles bilatéraux ou multilatéraux ;
  • Faire connaitre le concept et la certification halal

SUBSTANCE DE LA RENCONTRE

La quintessence des propos de nos hôtes peuvent être résumés à ceci : La Turquie souhaite participer à la création et au développement d’un système d’accréditation et de certification basé sur l’approche SMIIC. Le marché de la certification halal à une valeur de six milliards de dollars. La règle de base de l’approche SMIIC est « certification et accréditation du halal appartient aux musulman.

La Turquie souhaite connaitre s’il existe des organismes d’accréditation Halal au Cameroun ? Comment ils fonctionnent ? A travers quel processus d’accréditation, des normes SMIIC ou nationales ?, quelles opportunités de collaboration peut-il avoir entre l’Agence d’accréditation Turque et celle Camerounaise ?

Contribuer aux activités de certification et d’accréditation halal en reflétant l’immense savoir et l’expérience de la Turquie en matière d’infrastructures de qualité et d’accréditation. Fort de sa réputation historique et de son rôle actif dans le monde islamique, tels sont les quelques arguments présentés par nos hôtes, dans l’optique de participer activement à la structuration et au développement de l’industrie Halal dans le monde en général et au Cameroun en particulier.

A l’état actuel, la seule organisation publique structurée sur le Halal reste le CT13, qui a vu le jour en 2017 et dont les travaux ont débuté en 2018. Ce qu’il faut donc dire

c’est que la structuration du Halal reste embryonnaire et nécessite une redynamisation qui passera certainement par la rencontre avec les autres organisations internationales, la coopération avec ces organisations mieux structurées. Les faiblesses rencontrés tels que la sensibilisation, la formation et la structuration efficace et objective du Halal au Cameroun ne pourra que mieux se porter.

Nous avons regretté de ne pas avoir tenu cette réunion avec le CT13, ce qui aurait rendu les échanges plus approfondis. Toutefois, nous avons mis en avant le caractère positif d’une telle rencontre, les perspectives positives de collaboration éventuelle entre l’Agence d’Accréditation Halal Turque et les structures en charge du Halal au Cameroun.

Les deux parties se sont quittées sur une note de satisfaction et d’espoir, ainsi que la volonté ferme de renforcer cette collaboration naissante, et de capitaliser ces efforts, pour des lendemains meilleurs pour l’industrie Halal dans le monde en général, et au Cameroun en Particulier.


CONCLUSION

Au sortir de cette première rencontre entre les dirigeants de l’Agence d’Accréditation et de Certification Halal de Turquie et le Cabinet African Islamic Finance Consulting AIFC du Cameroun, les participants se sont félicités de la tenue effective de cette séance de travail, et la qualité des échanges qui ont meublé cette assise. La partie Turque a vivement remercié l’accueil et l’hospitalité de l’ensemble du personnel du Cabinet AIFC, ils ont pour finir réitéré la volonté de la Turquie à travailler main dans la main avec les acteurs institutionnels du pays et tous les partenaires techniques et de la société civile, engagées dans la promotion et le développement du Halal.

Nous appelons de tous nos vœux à une implication plus accrue du Cameroun à la dynamique d’implémentation de l’industrie Halal, au regard de l’engouement que les pays émergents comme la Malaisie, le Brésil, Européens comme l’Angleterre, la France, L’Italie, ainsi que les USA et la Chine sans oublier la Turquie, déploient pour le Halal, on comprend que ce secteur considéré comme nouveau représente une véritable niche pour un pays comme le Cameroun, qui vit une situation économique plus que morose et donc nécessite en urgence des solutions appropriées.

Comme nous l’avons dit lors du premier forum international de l’industrie Halal, que nous avons organisé au Palais des Sports de Yaoundé du 9 au 10 Mai 2018, l’implémentation du Halal pourrait sous certaines conditions permettre la duplication du tissus économique national. Toute chose qui apporterait un souffle nouveau et non des moindres, dans la quête du bien être recherchée par l’ensemble des constituants de la nation camerounaise toute entière.